Entrez dans une nouvelle ère ninja !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 L'Art d'Être la Nuit Féline Indomptable... [terminée et validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shi E. Ieyasu
Konohagakure
avatar


Surnoms : La Nuit - c'est ainsi que tous la nomment et la connaissent -, la Féline, l'Indomptable, le Danger Psychique
Pays : Feu
Village : Konoha
Âge fictif : 25 ans
Sexe : Féminin
Orientation sexuelle : Bi (YxYxH)
Grades : ANBU

Nindo : Le changement est une des clefs de la liberté...

Date d'inscription : 27/07/2013
Messages : 82
Avatar utilisé : Image inconnue d'un artiste anonyme

MessageSujet: L'Art d'Être la Nuit Féline Indomptable... [terminée et validée]   Ven 15 Nov - 23:04

IEYASU Shi Eiji

Thème musical : Look at this, darlings...

Surnoms :
La Nuit ( le plus répandu), La Féline, L'Indomptable, Le Danger Psychique...

Lieu de Naissance :
Hi no Kuni, Konohagakure no Sato

Date de naissance :
Le 06 septembre...

Âge :
25 ans.

Sexe :
Femme...

Orientation sexuelle :
Bisexuelle.

Grade :
Anbu...

Groupe :
Anbu attitrée de l'Hokage depuis maintenant six années.

Affinité :
Suiton, Doton, Mokuton.

Types techniques :
Ninjutsu, Taijutsu ( Jûken et Kaiten ), Senjutsu, Fûinjutsu.

Nom techniques :

Techniques héréditaires

* Hyûuga : Endommagement du système circulatoire du chakra à l’intérieur du corps et de détruire les organes internes, ou des dommages internes. Ce style de combat est appelé le Jûken ou Kaiten. Cela consiste en une libération du chakra de l'utilisateur, et lorsqu'il s'agit seulement de cela, il s'agit du fameux Tourbillon Divin ( ou Hakke Sho Kaiten ), qui est l'ultime défense des Hyûuga. Il s'agit alors du Kaiten. En revanche, lorsque la libération se fait par les points de chakra situés dans leurs mains ( ou une autre partie du corps), et qu'ils le projette dans le corps de l’ennemi, et causent des dommages directs au système circulatoire du chakra, la libération du chakra consiste alors à toucher les Tenketsu ( les fameux 64 ou 128 poings du Hakke ). Si on frappe ces derniers précisément, on peut bloquer ou freiner la circulation du chakra. Ainsi l’adversaire sera incapable de combattre. Il s'agit alors du Jûken. Seul le Byakugan permet de voir les Tenketsu, et donc d'utiliser le Jûken ( soit dit en passant, seul les Hyûuga savent utiliser le Jûken et le Kaiten ). Les dégâts à long terme n’apparaîtront que plus tard. Il n’y a aucun moyen d’entraîner ses organes internes pour résister. Si l’on est touché, qu’importe notre résistance, cela peut être fatal. Selon le chakra que l'utilisateur libère, évidemment.

* Senju : Les experts en Mokuton sont en parfaite osmose avec la nature et la forêt en général, ils ont des dispositions à vivre dedans et ont généralement un certain respect pour la nature ( démesuré dans le cas de Shi ). De plus, en plus d'être offensif ( même mortel ), défensif, ou même être un jutsu de soutien, le Mokuton permet de modifier l'environnement et surtout de contenir l'énergie des Bijûus. Le Mokuton permet de contrôler le bois, comme les arbres, la forêt et les fleurs.

Doton

* Kekkaï Doroutoumu : Le ninja forme un énorme dôme de terre autour de son adversaire pour l'immobiliser et lui absorber son chakra. Une fois la technique lancée, Shi ne pourra pas engager un autre combat.

* Doryuu Jouheki : : Le Ninja compose des signes puis fait se soulever la terre pour créer une falaise. Ce mur géant est apparenté à un Doton, Doroku Gaeshi, bloquant la majeure partie des Jutsu. La technique demande cependant une concentration énorme.

Suiton

* Bakushosha : De l'eau est expulsée de la bouche. Cette eau s'étend dans un grand volume et tombe sur les adversaires en une multitude de vagues destructrices.

* Mizuabe Nabara : Une mare de colle est expulsée de la bouche, ce qui immobilise les ennemis qui rentre en contact avec le mizuabe nabara.

Mokuton

* Orbe Poison : Basée sur l'orbe tourbillonnant, celle-ci est entourée d'un entrelacement de morceaux de bois. Une fois que Shi a posé l'orbe sur la partie du corps qu'elle souhaite, l'orbe va rentrer dans la chair et l'entrelacement de bois - qui contient un neurotoxique - va provoquer une véritable tornade de bois empoisonné à un tel point que la partie du corps touchée sera traversée de morceaux de bois. Et que le poison aura paralysé la partie touchée ainsi que, généralement, le système cardio-vasculaire ou bien le système nerveux. ... Notons qu'elle ne peut utiliser qu'une seule fois cette technique en une journée, sinon elle risque de s'empoisonner elle-même... Shi a inventé elle-même cette technique alors qu'elle avait failli se faire massacrer par une technique raiton, pour la petite histoire.

Dôjutsu :
Byakugan

Armes :
Sa paire de kodachis ainsi que deux chakrams. Parfois, vous la verrez non pas avec sa paire de kodachis mais avec son nodachi... Si ce jour arrive, priez Kami-sama pour qu'elle vous épargne.

Bijûu :
Mister Kurama, le Kyûbi.

Leur relation est pour le moins très étrange... En effet, même si Kurama ( qu'elle appelle Mister Kurama, ou bien Lord Kurama - envers les autres seulement - ) montre par certains signes qu'il apprécie Shi, il fait comme il se fichait d'elle ou alors passe son temps à se moquer d'elle. Ce que Shi lui rend également très bien. Non, dire qu'ils se comportent en amis serait bien loin de la vérité, et leur relation n'approche pas du tout celle entre un grand frère et la petite sœur. Ils arrivent à avoir des discussions sérieuses quand la situation l'exige, même si lesdites discussions dérapent dans la moquerie avec une aisance marquée. Ou qu'ils se montrent totalement indifférents l'un à l'autre, au choix... Cela peut paraître stupide à préciser, mais... Malgré tout, ils arrivent à rire ensemble. Même si, vous l'avez deviné... Cela part vite en railleries les plus cinglantes les unes que les autres.

Cela mis à part, Shi parlera toujours avec le plus grand des respects de Lord Kurama, et cela lui a d'ailleurs valu pour beaucoup d'être considérée comme psychopathe, voire même d'inconsciente. De son côté, Shi est la seule personne pour qui Kyûbi n'éprouve pas une seule trace de haine, plutôt une fierté. Mais entre eux, ils n'avoueront jamais cela. Pourquoi... ? " Non mais ça va pas, je ne vais pas te dire une déclaration non plus ! " se diraient-ils en chœur.


Famille :
Les Ieyasus sont les descendants de deux familles ; à savoir les Hyûuga et les Senju.

Père, Yoru Ieyasu, 47 ans, Oinin, mort - le Vent.
Mère, Yue Ieyasu, 36 ans, Anbu, disparue - l'Oeil.
Oncle, Kuro Ieyasu, 42 ans, Oinin, mort - l'Ecorce.
Tante, Yuri Ieyasu, 39 ans, Anbu, disparue - la Fleur.

Petit frère, Chi R. Ieyasu, 14 ans, Genin ( en passe d'être Chuunin ) - le Soleil. Il voue une grande admiration à sa grande sœur, laquelle est particulièrement protectrice envers lui. Particulièrement ?... Oui, c'est la seule personne que Shi protège et surtout la seule raison du grade de Shi. Sans Chi, Shi serait une Nunkenin.


Particularités familiales :
Tous les membres de la famille se font connaître sous un surnom. La Nuit pour Shi, par exemple. Seul l'Hokage et bien sûr les Ieyasu savent pour le prénom comme le nom de famille de ce clan mystérieux ( les surnoms sont donnés après le "-", par exemple, Yue Ieyasu n'est connue que sous le surnom " L'Œil " ). Important de noter que l'Hokage les nomme tous par leur surnom.

Nyctalopie maladive, la nuit, les yeux deviennent pratiquement comme des yeux de chat. Expertise en Fûinjutsu, Jûken et Kaiten ainsi qu'avec le Mokuton et le Byakugan.

Ainsi qu'un sceau propre à la famille, inconnu de toute la famille par ailleurs, sauf d'une personne. Les seules choses visibles constamment, ce sont le tatouage* qu'ils portent tous dans leur dos et celui* qu'ils portent sur le haut du bras gauche, les deux symbolisant l'appartenance au clan Ieyasu, et pour finir, un sceau*, qui se trouve sur leurs cervicales et qui ne se voit pas tant qu'ils n'utilisent pas leur dôjutsu ou le mokuton ( voire les deux ). Ah, et qu'ils ne dégagent pas leur nuque, forcément. Oh, et ils ont aussi un sceau sur son front, mais autant vous le dire, il n'est pas prêt de se montrer visible...


Nindô :
Le changement est une des clefs de la liberté.
L'Art d'Être la Féline...


Comment décrire cette beauté fatale... Le mieux serait d'aller droit au but ; cette fille est une véritable féline. Souple & agile, rapide & forte. Tout en ayant une beauté indiscutable. Et oui... Être une féline, c'est un Art.

Après avoir laissé votre regard tomber dans ses cheveux noirs aux inexplicables reflets violets, chevelure prolixe lui arrivant légèrement au-dessus des genoux, vous avez remarqué un léger détail. Un détail plus que léger, mais qui a toute son importance. Outre sa peau d'un blanc pur, quoique très très légèrement teinté d'une touche rosée, Shi prend toujours le soin d'attacher un accessoire violet ou indigo dans ses cheveux. C'est une fleur violette en corolle, issue de son magnifique mokuton, qui se situe approximativement au bas de la tête, avant la finalité de la nuque. Comme nous l'avons dit, ce n'est qu'un léger détail... Qui, peut-être n'étant sans importance, mais renforce tout le charisme et la beauté qu'elle dégage.

Maintenant que vous avez caressé sa chevelure du regard, il ne vous vient qu'une envie ; celle de caresser ses cheveux. Envie totalement saugrenue, dont bien des habitants de Konoha vous auraient mis en garde. A présent que cette action a été faite, vous avez pu constater combien ses cheveux sont soyeux, souples et d'une douceur infinie. Mais d'un autre côté... Un visage froid vous regarde d'un œil d'une moquerie glaciale. Cinglante. Meurtrière... ? Non, non... Féline. Et ses yeux... Est-ce des yeux pareils existent ? La pupille d'un œil est noir, normalement, n'est-ce pas ? Comment se fait-il que la sienne soit bleue et indigo, hein ? Fait totalement inexplicable, encore plus que ces yeux violets qui vous fixent. Son nez d'une finesse inouïe s'approche de votre visage, et vous avez tout juste le temps de voir ses lèvres. Des lèvres... Pas tout à fait pulpeuses, non.. Provocatrices ? Douces ?

Et la voilà qui vous embrasse. Et votre impression se confirme, ses lèvres sont aussi douces que des pétales de rose. Si ce n'est plus douces que des pétales de rose, par ailleurs. Elle lève sa main gauche et caresse votre joue du bout des doigts, et vous pouvez alors observer la délicatesse, la finesse, la souplesse mais aussi la force des lignes et courbes de son corps. Vous tentez de poser votre main sur la sienne, mais en vain ; insaisissable, son geste a été d'une célérité totalement épatante, et vous la regardez toujours, l'air hagard. L'air idiot, aussi, cause du sourire qui vient étirer ses lèvres. En un sourire... malicieux. Et moqueur. Son corps est finement musclé, mais ses muscles sont d'une force implacables. Ce qui est... Etonnant ? Pour le moins étonnant, effectivement...

Ce n'est qu'à ce moment-là que vous étudiez les vêtements qu'elle porte. Il s'agit d'une tunique noire, striée de deux bandes violettes aux extrémités, les manches, le bas, et autour du cou. Et que porte-t-elle avec cela... ? Un simple short lui arrivant au-dessus des genoux. Noir, pour sûr... Un ruban de soie violet, le violet de ses iris, vient se nouer juste en dessous de sa poitrine et former un magnifique nœud de papillon dans son dos. Vous remarquez qu'elle porte une ceinture autour de sa taille, et que cette dernière contient trois sacs ( deux sur les côté, un derrière ), dans lesquels se retrouvent fioles médicinales, extraits de plantes et armes ( kunaï, shuriken, et aiguilles d'acier surtout ). Ses chaussures noires, communes à tous les ninjas, sont la seule chose censée la rendre normale. Mais non... Par tous ces aspects, cette jeune femme est une beauté fatale.

Et voilà que vous ne remarquez ses armes qu'à présent ! Mais quelle honte ! Ne nous avions pas dit que Shi était une beauté fatale ? Ou plus vrai encore, bien que loin de la vérité, est une beauté fatale absolument splendide... ? Vous remarquez le double fourreau qui viennent couper son dos en une croix. Et je ne le glisse qu'à vous, prenez donc soin comme de votre prunelle de cette information. Elle possède une immense cicatrice dans le dos, en forme de croix, croix qui travers le dos de Shi par des diagonales. Oh, et dernier petit point... Elle a un physique de rêve, vous dites... ? Et bien, juste un petit conseil, méfiez-vous très fortement de la Féline... Cette fille est en fait un vrai monstre. Shi n'est qu'un monstre... Pourtant, ce n'est pas cette pensée que vous avez. Alors que vous tentez de caresser son cou, vous remarquez un ruban fin, de soie violette, noué autour de sa nuque. Et votre caresse n'a pas abouti... Insaisissable comme la brise du vent, Shi vient de se fondre dans la nuit comme une féline. Non, pas comme une féline.
Elle est La Féline.



L'Art d'Être l'Indomptable...


Le caractère de Shi Eiji Ieyasu... ? Il est très simple.... Mais, malheureusement pour vous, une simplicité peut rapidement devenir des plus complexes. C'est le cas de Shi E. Ieyasu. Laissez-moi vous l'expliquer...

Premièrement, sachez que Shi est froide, froide comme la mort et même, elle est plus glaciale que la mort en personne. Elle est tellement glaciale qu'elle vous brûlera en très peu de temps... Son visage froid n'a jamais cessé d'être froid, quelque soit la personne avec elle. Sachez qu'à côté de cela, notre jeune femme est perverse... Ou plus exactement, elle sait qu'elle est magnifique et elle joue avec parce qu'elle est perverse. En revanche, n'allez pas la prendre pour une catin, chose qu'elle n'est absolument pas, et encore moins pour une nymphomane, chose qu'elle ne pourra jamais être. Et sachez que par 'perverse', je n'y entends pas que la connotation sexuelle que tout le monde connaît, non... J'entends aussi par là qu'elle est cruelle et également sadique. Ah, et qu'elle adore faire des actes les plus immoraux les uns que les autres, comme toute personne sadique qui se respecte.

Cependant, n'allez pas la prendre pour le diable en personne ( chose que je pourrais toutefois comprendre car cela est vrai ), car malgré tout, elle peut se montrer aimable. J'ai bien dit qu'elle le pouvait, je n'ai en revanche jamais dit qu'elle le voudrait. Plaisanterie mis à part, elle reste toutefois une personne aussi attentionnée que loyale envers les rares élus ayant acquis sa confiance. Et autant vous le dire, sa confiance n'est pas simple, mais alors pas du tout aisée à acquérir. Et sachez au préalable que vous devrez passer une batterie de tests avant qu'elle ne vous accorde une once de sa confiance... Et n'ayez pas la bêtise de me demander pourquoi, vous ne vous rendrez même pas compte qu'elle est en train de vous tester. Avant que vous vous mettiez à avoir des pensées bizarroïdes en tête, sachez que cette jeune fille a un don d'observation et d'analyse des plus développés. Faites attention... Prenez garde, face à la Féline Indomptable, c'est une question de vie ou de mort.

Deuxièmement, mis à part sa froideur qui vous sautera aux yeux, notez également son charisme. Malgré qu'elle soit froide et ténébreuse, elle dégage également un charisme non négligeable qui intime le respect. Non, tout le monde ne la respecte pas, malgré qu'elle soit charismatique, et ce pour une raison très précise... Deux raisons très précises. D'une, son aussi rare qu'immense intelligence, soit ses capacités de réflexion. Incroyablement intelligente, mais il y a un petit problème, et ce qui, généralement, est potentiellement capable d'agacer autrui... C'est tout simplement le fait que, bien qu'étant intelligente, elle possède et une nonchalance ( elle vous balancera une vérité à la figure d'une telle manière que... on ne la croit pas ) et une paresse ( encore faut-il qu'elle utilise son cerveau, ce qui lui vaut des moqueries plusieurs fois par jour de la part de Lord Kurama ). De deux... Son humour. Qui verse plus dans la moquerie et l'humour noir que dans des plaisanteries aimables. Envers ceux sur lesquels elle n'a pas d'opinion, elle usera surtout d'ironie et de moquerie. Provocatrice, dans beaucoup de sens du terme, ce sont ces traits de caractère qui ont tendance à faire que les personnes aux alentours ne l'apprécient pas, voire la haïssent tout en gardant un certain respect à son égard. Même si ce genre de personnes... Ne sont pas les plus nombreuses. Question d'adaptation, vous savez...

Comme si cela ne suffisait pas, Shi est également d'une grande indépendance. Et pas des moindres... Elle refuse catégoriquement de s'appuyer sur les autres, et laissera de rares élus s'appuyer sur elle, mais jamais éternellement. Quand ses proches, rares, ont besoin d'elle, elle répondra toujours présente, toujours. Néanmoins, son indépendance est toujours là, bien réelle. Notons que ses connaissances sur racines, herbes et plantes lui donne une grande autonomie. Elle n'a jamais eu peur du changement, et il arrive même qu'elle ne comprenne pas ses réactions... Enfin, étant imprévisible, disons que c'est plus... Hm.. qu'elle ne cherche pas forcément à se comprendre. Vous voyez où je veux en venir ? En plus d'être un joyau renfermant beaucoup de secrets, Shi est également libre. Rien n'entrave cette liberté, rien du tout. Pas même le dernier point de son caractère qui lui a valu le surnom de " Danger Psychique ". A juste titre, mais malheureusement... Pas pour les bonnes raisons. Nous y reviendrons dans son histoire, voulez-vous ?

Et oui... Non seulement elle cumule les défauts, bien qu'elle sache user de certains comme des qualités, cette femme est atteinte de folie. Bon, j'y vais peut-être un peu fort, mais... Elle est schizophrène. Disons qu'elle entend une voix, une voix qu'elle peut écouter comme ne pas écouter et qu'elle a baptisé Nanika ( "chose" en japonais ). Précisons que cette chose peut parfois ( souvent même... ) faire céder Shi psychiquement. Et dans ces moments, Shi se baladera non plus avec sa paire de kodachis, mais avec son nodachi. Ou plutôt, Nanika se baladera avec un nodachi. Notons que Nanika agit de façon aléatoire, que ce soit dans la conscience de Shi ou lorsqu'elle domine Shi. Elle peut soit être un ange de bonté soit être d'un sadisme hors norme, créant ainsi de véritables massacres. Notons que Nanika sera l'un ou l'autre en fonction du premier geste que celui/celle ou ceux/celles en face d'elle feront. De plus, fait extrêmement notable, Nanika a tendance à sauter vite aux conclusions. Ce qui la rend... Pas plus naïve, mais plus stupide. Mais qu'elle soit Nanika ou Shi, deux choses ne cesseront pas..
Elle restera indomptable.
Et libre.  



L'Art d'Être la Nuit...


Son histoire est truffée de points obscurs, ce qui la rend d'autant plus mystérieuse et ténébreuse, d'une grande obscurité, mais aussi d'une vive lumière... Echec et mat.. Depuis sa naissance, tous la connaissent sous le surnom de La Nuit. Notons que, l'Hokage mis à part, nul ne connaît son vrai prénom. Personne ne le connaît - sauf l'Hokage qui ne le divulguera jamais et qui, de toutes façons, l'appelle la Nuit en toutes circonstances -. Tous la connaissent comme " La Nuit ".
La Nuit Féline Indomptable.

Shi Eiji Ieyasu était née pour être une légende. La preuve réside dans les circonstances dramatiques de sa naissance, circonstances aussi dramatiques que secrètes et protégées. Comme je n'en sais pas beaucoup sur sa naissance, autant passer à une autre période... Celle de ses trois ans. Pourquoi précisément cet âge-là... ? Parce que c'est l'âge où ses parents commencèrent à l'entraîner. Shi n'eut pas du tout une enfance banale, loin de là... Nous pourrons dire qu'elle recut un entraînement d'assassin et ce, dès sa plus tendre enfance. C'est la raison pour laquelle à six ans déjà, cette petite avait un énorme potentiel, et d'incroyables réflexes & aptitudes tout comme un caractère hors du commun. Mais c'est aussi vers six ans qu'elle eut un traumatisme psychique, traumatisme psychique étant la cause de son actuelle schizophrénie.

Dire que ses parents ne s'en étaient pas aperçu serait mentir. A l'âge de sept ans, elle était déjà Genin, et seul les membres des Ieyasu savaient pour la schizophrénie de l'héritière, et encore... En revanche, ses parents comprirent rapidement dans quel cadre Shi cédait le pas à Nanika. Même si celui-ci demeurait purement aléatoire, ses parents, par instinct paternel et maternel ou par une trop grande expertise, se sentaient écrasés sous une masse de chakra, puis plus rien. A part leur fille, qui paraissait similaire. Et à chaque fois, ils ne bougeaient pas pendant un certain temps, Nanika devenait dès lors un ange de bonté, jusqu'à ce qu'elle se masse les tempes, soit prise de sortes de convulsions, se fige pendant deux secondes et... Shi revenait. Son caractère aussi simple que complexe ne fit que se renforcer lorsqu'elle passa son examen pour devenir Chuunin. Qu'elle passa à l'âge de huit ans...

Ses parents lui avaient inculqués dès son plus jeune âge le plus compliqué des arts, à savoir l'Art des Sceaux. Art aussi complexe que dangereux, que Shi améliorait de jour en jour. Au niveau du taijutsu, Jûken et Kaiten particulièrement, ses techniques étaient au point, parfaites. Cela était similaire pour ce qui concernait le Mokuton, donc le Doton et le Suiton. Elle se perfectionnait elle-même, et ses progrès fulgurants faisaient à la fois la fierté et l'angoisse de ses parents. L'angoisse... ? Pourquoi donc l'angoisse... ? Chose très simple... Shi leur rapportait tout ce que Nanika lui disait, et ils avaient rapidement compris que Nanika pouvait être un ange bienfaiteur comme un diable destructeur. Si Shi progressait, alors, forcément... Nanika aussi progressait. Et elle atteignait déjà un niveau d'exception pour seulement dix années. Le sadisme, la cruauté au même titre que la perversion de Shi se renforcèrent que davantage un jour autant heureux que tragique. Elle avait alors onze ans.

La naissance de son petit frère, baptisé très vite Chi. C'était un évènement joyeux, ce qui n'alla pas faire fondre la froideur de la demoiselle, mais la tragédie arriva très vite. Un groupe de personnes entra dans la salle sacrée du quartier reculé des Ieyasu. Qui voulaient vraisemblablement tuer autant Shi que Chi. Avant même que ses parents interviennent, ces derniers sentirent une masse de chakra les écraser, et étaient les seuls à ressentir cela au vu des moqueries qu'ils subissaient. Puis plus rien. Enfin, plus rien... Non seulement Nanika avait le visage froid de Shi, elle avait quelque chose bien à elle. Un regard vide, qui allait soit se remplir de bonté, soit d'un sadisme incroyablement élevé. Quand un homme s'avança dans l'intention de lui porter un coup fatal - après tout, ce n'était qu'une gamine de onze ans, que diable ! -, ses parents s'interposèrent. Non pas pour protéger leur fille, mais pour protéger l'homme en question et surtout parce qu'ils ne voulaient pas qu'elle ait des morts sur la conscience. Mais l'erreur était faite...

Nanika saisit le nodachi posé noblement sur le côté, et le dégaina avec une lenteur plus qu'exagérée. Et ses parents assistèrent avec effroi à un véritable carnage. Nanika n'avait pas une seule fois dévoilé une once de chakra. La moitié du groupe suspect était décimée et jonchait le sol, Chi fut confié à Yuri, alors que Yue, Yoru ( parents ) et Kuro ( oncle ) allèrent à la poursuite de Nanika. Qui poursuivait toujours le groupe d'homme qui avait annoncé clairement vouloir certes la tuer elle mais aussi tuer son petit frère... Et apparemment, au vu des seuls dires que proférait Nanika ( " Vous avez osé vous en prendre à Chi... " ), elle n'était pas prête de les laisser filer. Alors qu'ils arrivaient au bord de la forêt, tous périrent. Non pas avec une technique mokuton, ou quoi, non... Mais avec une technique suiton. De haut niveau... Le Bakushosha. Ses parents contemplèrent le spectacle, des hommes entaillés de toutes parts, et un terrain plutôt mal en point. Terre comme arbres et hommes n'avaient pas été épargnés. Yue, Yoru et Kuro n'étant évidemment pas sur la zone d'impact, mais derrière Nanika. Celle-ci achevait les hommes avec son nodachi, mais alors qu'elle avait achevé le dernier et allait continuer à le charcuter, Kuro s'interposa.

Le geste de Nanika partit, implacable. Et elle décapita son oncle à la volée. Et aussitôt, elle fut prise de violentes convulsions et, visiblement, d'une toute aussi violente céphalée. Ses parents l'emportèrent aussitôt, voyant que non seulement l'état de leur fille s'éternisait, mais en plus que c'était beaucoup plus fort qu'à l'accoutumée. Ils rentrèrent dans le quartier des Ieyasu après avoir nettoyé l'orée de la forêt - ou plutôt fait disparaître toute trace de combat avec doton et mokuton -, où Nanika ( ou était-ce Shi ? ) fut enfermée dans une pièce spéciale. La pièce de "torture". Oui, vous l'avez devinée, elle était enchaînée. Les chaînes partaient du sol et du plafond et elle était enchaînée d'une telle manière qu'elle était debout. Et vous croyez qu'elle restait ainsi, prise de convulsions, jusqu'à quand ? Au lendemain, pardi... Jusqu'au lendemain où elle était tout bonnement tombée dans un coma.

Yue, sa mère, qui était Anbu, alla avertir l'Hokage en titre de la situation, en lui narrant les faits de la journée précédente. De l'après-midi chaleureux, à l'arrivée de ces derniers, à la soirée et nuit que La Nuit - personne n'étant au courant qu'elle se nommait Shi et encore moins pour Nanika - avait passée à être prise de convulsions fortes et douloureuses, tout comme d'une céphalée insoutenable. Avant d'être enchaînée, elle brandissait son nodachi devant n'importe quoi et n'importe qui. Une véritable crise de démence, d'autant dans son état. Puis, enchaînée durant une nuit entière, elle tomba dans un coma au matin. La nouvelle s'ébruita vite dans Konoha, et tous mirent cela sur le compte de Kyûbi - notons que Kuro avait été, selon la version de Yue, décapité par un chakram ennemi -, vu que personne n'était au courant de sa schizophrénie. Bien que n'ayant pas suggéré cela, seulement ayant rapporté les paroles de Shi ( seule Yue, Yuri et Yoru - Kuro étant mort - savaient qu'il s'agissait de Nanika, souvenez-vous ), Yue ne put empêcher la rumeur de s'ébruiter. Elle ne fit donc pas de révélations à l'Hokage, ne souhaitant pas aggraver le cas de sa fille - en ce qui concerne Nanika, donc -.

Deux années de coma. Deux. Qui donc avait pu rompre cela ? Deux années où Shi se livrait des batailles de moquerie avec Kurama, mais cela, personne ne le savait. Deux années où Kurama la reprochait d'être aussi faible et de céder à Nanika, mais cela, personne ne le savait. Deux années d'enfer pour Shi, qui disons... avait tenté de dominer psychiquement Nanika au moment où elle était la moins vulnérable, d'où son état comateux, mais cela, personne ne le savait. Deux années où elle devait contenir Nanika et ne pas la laisser reprendre le contrôle, mais cela, personne ne le savait. Deux années durant lesquelles ses parents refusèrent catégoriquement n'importe quelle mission, et cela, tous le savaient. Jusqu'à Chi avance avec des pas dignes, fiers, maladroits, du haut de ses deux années, vers la salle de torture... Qu'il découvre un être allongé... Qu'il fut suivi par Yuri.. Qu'il dirige un doigt vers l'être allongé... Et que Yuri lui réponde qu'il s'agissait de Shi, sa grande sœur. Après avoir entendu cela, Chi riait en répétant " Gand' sœur, gand' sœur " et finisse par fièrement lui déposer un baiser baveux sur le front. Le lendemain, lorsqu'elle avait donc treize années, Shi émergea de son état comateux. Il lui fallut que deux ou trois mois pour se remettre de son état physique et retrouver ses aptitudes physiques et réflexes mentaux optimaux.

Sa douleur psychique, elle, mit beaucoup plus de temps à cicatriser. Bien qu'elle le cache parfaitement sous des moqueries habituelles, une cruauté et un sadisme qui étaient toujours là, un visage glacial toujours présent, son psychisme mit un peu plus d'un an à se remettre des évènements. Du fait qu'elle ait tué son oncle, membre de sa famille mais surtout une personne de confiance pour Shi. Et l'une des personnes avec lesquelles elle se sentait le plus proche, ses parents mis à part. Et son frère l'admirait pour la façade qu'elle avait face à cela, alors qu'il n'avait que trois ans et que leurs parents l'entraînaient à son tour à un jeune âge. Bien qu'il n'avait pas les incroyables aptitudes de sa grande sœur, il en avait pas moins un immense potentiel. Bien qu'il subisse un réel traumatisme à quatre ans. Année où Shi fut promue Juunin, et aussitôt après Juunin Spéciale au vu des ses capacités extraordinaires et de ses connaissances en matière de plantes, racines et herbes. Tant vénéneuses que médicinales. Entre autres... Que se passa-t-il ? Chi avait parfaitement compris le côté schizophrène de sa grande sœur, ou du moins, il avait saisi que Shi pouvait devenir Nanika. Ce moment se passa à nouveau. Mais quelque chose d'imprévu se produisit. Alors que Nanika se comportait comme un véritable ange envers son petit frère et lui cuisine un repas pour le midi... Yoru entra dans la pièce. Et, geste totalement incompréhensible, Nanika décapita son père avec son nodachi - qu'elle prenait tout le temps une fois avoir dominé Shi psychiquement -. Sitôt après, elle fut prise de convulsions. Devant un petit frère pétrifié d'horreur par ce qu'il voyait. Son père, mort. De la main de sa grande sœur... Enfin, de Nanika. Sa grande sœur souffrait. Et, et...

Ses convulsions cessèrent. Shi savait ce que Nanika avait fait. Et ce fut le seul moment, je dis bien et j'insiste, le seul moment où Shi versa des larmes. Devant un petit frère de quatre années qui... lui tapa affectueusement la tête. Qui était perdu, mais qui se mit sur les genoux de sa grande sœur, assise, et qui ne dit rien. Shi non plus ne disait rien. Puis, Chi se leva, et... Le lendemain, son père reçut ses funérailles. Yue, leur mère, avait été mise au courant par Chi, au vu l'état de choc de Shi, qui, elle, n'avait fait que tomber à genoux, pleurer, mais restait figée. S'ensuivit d'une grande conversation entre les trois, qui décidèrent de déguiser l'assassinat. Et, ensuite, Yue parla seule à seule avec Shi. Et lui révéla dès lors les secrets de la famille. Tous les secrets de la famille, tous sans exception. Et partit en mission sur les révélations que Shi lui avait faites quant à la réaction de Nanika. Mission pour laquelle Yue partit avec Yuri, qui à ce jour ne sont jamais revenues et ont été portées disparues.

Shi éleva et éduqua Chi, le protégeant et le chérissant incroyablement. Lorsqu'elle était Nanika, elle ne le protégeait pas mais le surprotégeait, et fait encore plus invraisemblable, lui obéissait. Quand Chi disait que telle personne ne lui avait rien fait, par exemple, toujours est-il que Nanika relâchait la personne en lui lançant une moquerie cinglante ou bien un humour noir vicieux. Shi entraînait donc son frère et s'entraînait avec lui, faisant exactement la même chose que ses parents avaient fait pour elle. A dix-neuf ans, elle passa parmi les rangs des Anbus, mais... Elle n'a jamais porté de masques. Ne me demandez pas pourquoi, enfin... Son physique lui donnait un air tellement jeune que personne autre que les ninjas - apprentis ou confirmés - de Konoha aurait pu soupçonner ce fait. Et de toutes façons, ces derniers la considérait comme une Juunin Spéciale et non comme Anbu. Notons toutefois qu'elle a toujours porté un masque, noir sur lequel une expression aussi cruelle que sadique se dessinait en rouge, lors des missions qu'elle exécutait en tant qu'Anbu. Histoire que personne ne sache que c'est elle...

A l'âge de vingt-trois ans, à peine, Nanika fit un autre carnage qui entraînait un coma direct de Shi. Duquel elle émergea quelques semaines plus tard, Chi s'étant occupé d'elle. Ils avaient toujours veillé l'un sur l'autre. Notons que, depuis la disparition de Yue et de Yuri, Chi était le seul qui savait pour la schizophrénie de sa grande sœur. Aussi, lorsqu'à vingt-cinq, Chi demanda à sa sœur de l'entraîner pour mieux le préparer à l'examen de Chuunin, cette dernière lui lança, un visage toujours aussi froid, une moquerie de plein fouet.

- Tu perds ton temps, petiot, tu ne feras que te faire massacrer... Mais enfin, à ton aise.. Viens par ici, petit frère...



Hors fiche

Prénom : Moi ? Bah... Yuyu, Bubu ( seulement par le Grand Chef, faites gaffe, je guette ), Yue, Shi, Ei, Jei, Eiji, je passe 8D

Âge : J'ai 3619 ans plus de seize années...

Comment t'es arrivée ici : Logique, j'étais déjà ici avant les gens.. Oui, Yue Aburame, c'est moi, mais j'ai changé d'identité parce que j'en avais envie... Et puis, c'est bien le changement en plus o/

Idée ? Oui, oui, oui, moi j'ai plusieurs choses à dire ! De une, je vous préviens, je suis une accro des fautes d'orthographe, et je compte bien guetter toutes les fautes que je verrais ici ( alors vous avez intérêt à tenir ce forum propre èWé et si jamais j'en fais... Prévenez-moi avant que je ne fasse une crise cardiaque u.U ). Ensuite, bien que n'étant là que le week-end, mes RPs font au TRES GRAND MINIMUM 700 mots ( j'ai un mal fou à faire des RPs courts, mes RPs tapent plus généralement dans les 1500 mots - 3200 mots ). Ah, et bien que Shi paraisse invincible, tout ça tout ça, je vous le dis, elle est des plus vulnérables. Bah ouais, forcément, c'est pas drôle les personnages invincibles, vous voyez... Donc évitez d'en faire, mhm ? Ah, et une dernière chose... J'ai beau être exigeante, je suis tout aussi souple, hein ^^ Donc, voilà mon idée GENIALLISSIME - d'autant plus géniale que le Grand Chef est d'accord avec moi 8D -... Nous voulons des nouveaux membres \o/

Avis sur le forum : J'aime le Grand Chef ( et faites gaffe, appelez-le comme ça et je vous décapite la cervelle et les entrailles ), j'aime mon amour - Shyra Miura pour les intimes, y a que moi qui l'appelle comme ça aussi x) -, Yuki c'est le bien personnifié ( ouais, c'est ma chérie, on s'est même mariés 8D Et notre alliance est une brique rouge, et ouais 8D ... Idem que précédemment, attention à ne pas utiliser mes surnoms super recherchés je vous prie... ) et Atsuko aka acchan pour les intimes, elle est une super animatrice ( et j'suis pas la seule à le penser, alors ne m'dites pas le contraire u.u ... Et je ne lui ai toujours pas trouvé de surnoms, mais ça va venir è_é ). Bref. J'aime le forum, j'y reste. Et ça veut dire que le forum est génial, pour ceux qui n'ont pas compris... L'ambiance, le graphisme, moi j'aime tout o/ Même les membres que je connais o/

Le code du règlement :

Code:
[i]Original | Anonyme ▷ Shi E. Ieyasu[/i]



~ My Eyes Are Following You All The Time Baby... ~


Dernière édition par Shi E. Ieyasu le Sam 23 Nov - 13:10, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayron R. Sasaki
Kumogakure
avatar


Surnoms : Kay
Pays : Kaminari
Village : Kumo
Âge fictif : 24 ans
Sexe : Masculin
Orientation sexuelle : Bi (YxYxH)
Grades : Juunin

Nindo : Vivre ?

Date d'inscription : 04/07/2013
Messages : 171
Avatar utilisé : Original | Ibuki (Mangaka)
Age : 22

MessageSujet: Re: L'Art d'Être la Nuit Féline Indomptable... [terminée et validée]   Ven 22 Nov - 9:35

Bonne continuation dans ta fiche ma Bubu ! Tu as bientôt fini, courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-no-kizuna.forumactif.org
Shi E. Ieyasu
Konohagakure
avatar


Surnoms : La Nuit - c'est ainsi que tous la nomment et la connaissent -, la Féline, l'Indomptable, le Danger Psychique
Pays : Feu
Village : Konoha
Âge fictif : 25 ans
Sexe : Féminin
Orientation sexuelle : Bi (YxYxH)
Grades : ANBU

Nindo : Le changement est une des clefs de la liberté...

Date d'inscription : 27/07/2013
Messages : 82
Avatar utilisé : Image inconnue d'un artiste anonyme

MessageSujet: Re: L'Art d'Être la Nuit Féline Indomptable... [terminée et validée]   Sam 23 Nov - 10:04

Merci Grand Chef, très aimable de ta part *-*

Voilà, c'est officiel, après avoir retouché maintes fois sa fiche technique, sa description physique et mentale, après avoir modifié je-ne-sais combien de fois le roman qui constitue son histoire... La Nuit a fini sa présentation o/

EDIT : Maintenant c'est fini u.U



~ My Eyes Are Following You All The Time Baby... ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayron R. Sasaki
Kumogakure
avatar


Surnoms : Kay
Pays : Kaminari
Village : Kumo
Âge fictif : 24 ans
Sexe : Masculin
Orientation sexuelle : Bi (YxYxH)
Grades : Juunin

Nindo : Vivre ?

Date d'inscription : 04/07/2013
Messages : 171
Avatar utilisé : Original | Ibuki (Mangaka)
Age : 22

MessageSujet: Re: L'Art d'Être la Nuit Féline Indomptable... [terminée et validée]   Sam 23 Nov - 13:31



Alors donc merci d'être restée sur le forum ma Bubu, j'espère que le forum pourra avancer grâce à toi !

Puisque tu es validée, tu as le droit :

✖ À un logement ! Et oui, c'est fabuleux, n'est-ce pas ? ;

✖ De te "recenser" ici et ici ;

✖ De m'écrire un petit texte afin qu'il apparaisse dans ce sujet, et d'inaugurer ce topic en cours, comme tu fais maintenant partie du Staff ;

✖ De poser des questions, de proposer des sections, donner ton avis ou te plaindre dans ce forum ;

✖ D'amener tous tes copains et de voter pour nous ! 8D
Crédit : Kaynan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-no-kizuna.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'Art d'Être la Nuit Féline Indomptable... [terminée et validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Art d'Être la Nuit Féline Indomptable... [terminée et validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une douce nuit sous le Balcon [Terminé]
» Retour d'une nuit bien mouvementée [Terminé]
» “Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit.” [Livre III - Terminé]
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ● Préambule de SnoK ● :: ✖ Presentations :: Présentations validees-